La dernière sortie longue de 2007 : au pays des castors et du Raid 28
L'Castor Junior

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

La dernière sortie longue de 2007 : au pays des castors et du Raid 28

Par L'Castor Junior - 02-01-2008 23:31:16 - 10 commentaires

Ce dimanche 30 décembre 2007, mon père et moi décidons, faits rare, de faire une infidélité au JDM afin d'arpenter en sortie un peu longue la vallée de la Bièvre, où mon père a le sentiment que le Raid 28 2008 pourrait nous faire passer, avec son arrivée "du côté" de Bures sur Yvette.

Nous voici donc partis, tous deux, peu avant 9h00, en direction du Plateau de Saclay, juste au dessus de la maison.

Le temps, quoique toujours frais, s'annonce clément, et j'espère bien pouvoir utiliser au mieux l'appareil photo que j'ai embarqué.

Mon père, qui paie probablement le prix de sa sortie déjà longue de la veille, peine dès les premières foulées. L'attendre me permet d'une part de me reposer, et d'autre part de prendre le temps de cadrer quelques photos.

Dès l'arrivée sur le plateau, après avoir passé le centre de recherche mondial de Danone (et, de facto, de Kraft Biscuits) et les bâtiments de Thalès et de Sup'Optic, le lever du soleil sur ce vaste plateau encore humide et aux couleurs automnales offre un spectacle saisissant.


Sur la route de Vauhallan


L'Abbaye de Limon bercée par le soleil rasant


Une lande en hiver, à 20 km de Paris

La descente sur Vauhallan et la vallée de la Bièvre emprunte des portions du Castor Fou.


L'Castor Junior photographie l'Castor Senior sur les traces du Castor Fou...


Point d'amoureux qui se bécotent...


... sur ces bancs pourtant parfaitement accessibles au public


Etrange, le bonhomme en gris et rouge n'a pas de reflet à gauche

Le souterrain qui permet de franchir la ligne C du RER à Bièvres est encore légèrement verglacé, et je manque de peu de tâter du bitume d'un peu près. Un cycliste que nous rencontrons n'y a pas coupé lui, et a fini sa course dans le décor. Nous proposons de l'aider, mais il attend la voiture balai.


La lande semble bien loin soudain


N'est-ce pas un endroit rêvé pour une balise du Raid 28 ?

La traversée du Parc Ratel à Bièvres et, pour mon père comme pour moi, une expérience inédite. Je suis presque surpris qu'il puisse encore découvrir des chemins si proches de ses zones d'entraînement préférées depuis des années.


Au moins, dans ces conditions, nous n'aurons pas peur de nous promener dans le bois du même nom !

D'ailleurs, faute de loup, c'est une bande de coureurs que nous rencontrons dès la première côte, raide, de ce bois. A mon grand plaisir, je retrouve, au sein de ce groupe, JC, le pote de foutu, que j'avais côtoyé notamment lors de la Mauritanienne Race 200 en début d'année. Ce dernier ne manque pas de me rappeler gentiment que j'ai l'air plus fringant qu'à l'Origole trois semaines avant (la première course où j'avais été mis hors délais...). Après qu'il a salué mon père, nous les laissons repartir tranquillement vers Palaiseau, tandis que nous poursuivons vers le pays des castors.


Ca y est, nous rentrons dans le pays des Castors randonneurs


Promenons-nous dans les bois


Des castors, encore des castors


Chemin paisible et abrité


Ce bus pourtant n'ira pas plus loin


Les castors prolifèrent même aux abords de la base de Villacoublay


Après le bois du loup pendu, une ambiance étrange règne dans celui de l'homme mort


Ah, enfin un arbre isolé clairement isolé !


Jouy en Josas, chargée d'histoire industrielle à deux pas de Versailles


Les deux-roues doivent s'amuser comme des petits fous ici


On ne trouve pas qu'HEC à Jouy : Léon Blum y est enterré


Ces décors m'évoquent toujours le voyage...


Et si, derrière cette grille aux allures de Prison Break, se cachait une balise ?

Arrivés à la gare de Jouy, nous remontons vers les Loges en Josas, mais décidons pour une fois de contourner le Golf de Saint Marc par l'ouest.

Ce chemin nous amène finalement tout droit, en partie à cause d'une erreur d'inattention de ma part (j'ai laissé, sur ma gauche, une sente-raccourci avant le centre de cardiologie infantile), vers le début du parcours du Raid 28 2006 qui nous avait tant réussi en nous offrant une troisième place sur un plateau.

Je reconnais notamment la butée de terre que, dans ma mémoire sélective et défaillante, j'imaginais bien plus loin dans l'épreuve.

Le terrain devient ici assez boueux, mais je ne regrette pas mon erreur de tracé et le petit kilomètre supplémentaire qu'elle nous impose.


Toujours ces images de lande en hiver


Même heure, même place, et ambiance pourtant bien différente


A le voir en été, on oublie souvent que le colza est vert le plus clair de l'année...


Autre ambiance : le CEA à Saclay


Sur l'autoroute des vacances


Mieux vaut rspecter la signalisation sur la N118...

Le retour au bercail s'effectue sur une allure soutenue pour le diesel que je suis, à plus de 11 km/h, tiré par un Castor Senior lui-même piqué au vif par un avion qui nous double sur la piste cyclable devant la station Total.

Je parviens néanmoins à boucler les trente et quelque kilomètres quelques minutes avant mon père, en un peu plus de 3h25'.

2007 se termine sous les meilleurs auspices !

à+

 L'Castor Junior

Billet précédent: Footing du nouvel an au Parc Montsouris
Billet suivant: Sortie tranquille à Saint Jean de Beauregard

10 commentaires

Commentaire de L'Dingo posté le 03-01-2008 à 08:51:12

Voilà, une enfilade d'images qui retranscrit bien ce que peut être une sortie matinale les derniers jours de l'année. Une sorte de paisibilité liée au froid hivernal, à une quiétude des matins de fêtes, au fait que dans ces contrées "du nord" (de l'essone!) les animaux préfèrent la douceur de leur terriers (m'enfin les loups, les dingos etc...Seuls les Castors J.et S. entre autres osent braver les frimas ...).
En tout cas avec des photos accrochant une multitude de détails , de lieux dits ... tu nous a offert Cédric ,10mn de pure évasion.

Commentaire de olo posté le 03-01-2008 à 09:06:02

Superbe, merci les Castor :)

En espérant que ça sera aussi beau et bucolique le 20 janvier après avoir jardiné toute la nuit :) [Tiens, je rajoute un "s" ici, c'est pour celui que j'ai oublié hier :~|] s

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-01-2008 à 16:44:26

C'est superbe mon Castor, tu sais te servir d'un appareil numérique et de l'amélioration des couleurs de ton logiciel. La colline avec l'arbre solitaire aurait mérité un format plus grand car elle rayonne d'une grande beauté zen.

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 03-01-2008 à 23:14:50

De magnifiques photos Cédric ! A quand un OFF au pays des Castors (Junior & Senior) ? 2008 me semble une bonne année... ;-)) L'escargot

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 04-01-2008 à 22:46:33

Je viens juste de comprendre : Castor = Bièvre !
Je croyais que c'était à cause de Donald !

Commentaire de L'Castor Junior posté le 04-01-2008 à 22:52:45

Messages pour le Lutin : comme je te l'ai indiqué par MP, les photos n'ont donc pas subi de retouche. La lumière de cette belle journée était réellement exceptionnelle.
Quant à Beaver et Bièvre, l'analogie est présumée par beaucoup. Les castors ne prolifèrent pourtant pas dans nos vallées (bien davantage en Rhône-Alpes).
En revanche, je réaffirme que Donald n'y est pour rien (j'ai des principes, moi, Môôôssieur :p).
Mais ça me rappelle une blague de Vincent Delerm (humoriste et chansonnier du 21ème siècle) : "Qu'est-ce qui fait "nioc nioc" ?" Réponse demain si tu es sage :p

Commentaire de L'Castor Junior posté le 05-01-2008 à 07:04:58

Bon, le Lutin ayant été très sage (il a même mis des commentaires sur mon album Picasa ;-)) ), je vous livre la réponse à la blague-devinette d'hier : il s'agit bien évidemment d'un canard en marche arrière... Bon, OK, elle n'est pas très drôle, mais c'est du Vincent Delerm ;-))

Commentaire de Mustang posté le 05-01-2008 à 20:56:13

Je l'ai déjà dit, un paysage quelqu'il soit sait s'offrir à celui qui sait le regarder!

Commentaire de Hay-David posté le 06-01-2008 à 17:09:32

Salut L'Castor Junior ,
je comprends tout juste ton pseudo avec tous ces castors dans ces bois (du moins sur les panneaux!), plus le Castor Senior et ses aventures sur l'UTMB sacrée équipe familiale! Bravo, et très joli région que la votre je comprends pourquoi on court de père en fils... ;)

Commentaire de LtBlueb posté le 06-01-2008 à 22:33:49

Salut Cédric,
Je passe trop peu de temps sur les blogs (on ne peut pas être partout !!) et donc forcément je passe à coté de jolis récits comme le tien :)) de plus je constate que tu ne fais pas que prendre de magnifiques photos ; tu t'entraines aussi : me voilà rassuré :))))))))))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 66215 visites